Une victoire longue à se dessiner

C’est un court déplacement qui attendait le RC Folles ce dimanche puisqu’il affrontait l’entente CAPO-Panazol au stade de Morpiénas. Dès les premières minutes, les follois développent beaucoup de jeu mais perdent quasiment tous les ballons dès qu’ils passent par le sol. Ils ouvrent logiquement le score sur un bel enchainement qui se termine en bout de ligne avec Terrence Loireau à la conclusion (0-5).

 

Toujours dominateurs, les « verts et blancs » commettent trop d’erreurs pour creuser l’écart au niveau du tableau d’affichage. Les buteurs n’étant pas en réussite ni d’un côté ni de l’autre, la mi-temps est atteinte sur cet avantage de 5 points.

 

L’entame de seconde période est à l’avantage des visiteurs qui doublent la mise grâce à un essai de Théo Portier (0-10). Les panazolais réagissent et marquent au quart d’heure de jeu un bel essai en coin (5-10). La partie est équilibrée même si l’on sent les follois plus dangereux. Les avants « verts et blancs » défient leurs adversaires dans l’axe et s’approchent de l’en-but adverse.

 

Finalement Bruno Talamona ramasse le ballon près de la ligne et marque après un gros travail de ces « gros » (5-15). Il reste un petite vingtaine de minutes à jouer, mais on sent que les locaux ont pris un coup au moral. Sur une pénalité à 5 mètres jouée rapidement, Dimitri Féral aplatit en force le 4ème essai de son équipe, synonyme alors de bonus offensif (5-22).

 

A la 35ème minute, c’est Camille Bournaud qui trouve la faille dans la défense adverse et termine sous les perches. Dylan Baige convertit sa 2ème transformation de l’après-midi ce qui fait passer le score passe 29 à 5. Quelques minutes plus tard, l’arbitre sifflera la fin du match sur cette victoire bonifiée qui fait du bien moralement et comptablement.

 

Pas de match le week-end prochain, ce qui permettra de soigner les blessés et de se préparer pour la réception importante d’Aubusson le dimanche 19 février. Souhaitons bon courage et surtout prompt rétablissement à Mel Spilmont qui s’est sérieusement blessé dès les premières minutes de la rencontre.


Un niveau d’écart

Ce dimanche, le RC Folles accueillait Payzac, leader de la poule de Régionale 2. D’entrée de match, les visiteurs impriment le tempo et les follois s’accrochent défensivement. Ils cèdent une 1ère fois à la 5ème minute (0-5).

 

C’est ensuite sur pénalité que les payzacois augmentent leur avantage (0-8). Les « verts et blancs » tentent de réagir mais ils manquent de vitesse et de puissance dans leurs enchainements. En plus, ils ratent 2 pénalités en moyenne position qui auraient permis de débloquer leur compteur point.

 

A contrario, les avants de Payzac sont toujours dans l’avancé et leurs trois-quarts mettent de la rapidité dans leurs attaques. Bien que courageux en défense, les follois encaissent 2 nouveaux essais transformés durant les vingt dernières minutes de la première période (0-22).

 

La deuxième mi-temps démarre avec les mêmes constats. Les périgordins jouent à leurs mains et les follois tentent d’exister. Un nouvel essai est inscrit à la 50ème minute (0-29). Folles ne lâche rien et pilonne la ligne d’en-but adverse. Mais par manque de lucidité, ils persistent à percuter dans l’axe alors que des solutions se présentent au large. Finalement, les follois finissent par être bloqués dans l’en-but sans parvenir à aplatir. Les joueurs de Auvezère marqueront un dernier essai transformé qui porte le score final à 0-36. Il n’y avait pas grand-chose à faire face à cette équipe qui devrait logiquement jouer à l’échelon supérieur la saison prochaine.

 

Il faut désormais se concentrer sur la rencontre de dimanche prochain qui se jouera à Panazol face à l’entente CAPO – Panazol. Ce sera un duel de mal classé mais rappelons-nous qu’au match aller la victoire folloise avait été longue à se dessiner. Espérons que les blessés ou absents du jour soient opérationnels la semaine prochaine.


Un bonus défensif bien mérité

Après avoir joué la semaine précédente sur un terrain très gras, le RC Folles venait défier le Limoges Etudiant Club sur un terrain synthétique de Beaublanc. Le LEC fait partie des équipes du quatuor de têtemais les follois n’avaient rien à perdre et espéraient confirmer leur prestation du week-end dernier.

 

La rencontre débute sous une belle averse qui rafraichit les têtes et les corps. Les locaux, comme on pouvait s’y attendre, envoient très rapidement les ballons sur l’extérieur. Les follois plaquent à tour de bras et repoussent les tentatives adverses. Le LEC ouvre le score à la 8ème minute sur pénalité (3-0). Quasiment le coup de renvoi, c’est au tour des « verts et blancs » de mettre leurs adversaires à la faute et Mathieu Lamothe égalise (3-3).

 

La rencontre s’équilibre mais les conditions météo ne favorise pas la continuité du jeu et beaucoup de fautes de main sont commises de part et d’autre. A la demi-heure de jeu, Timothé Large permet à son équipe de prendre l’avantage au tableau d’affichage en passant une pénalité (3-6). Il faut attendre les arrêts de jeu de la 1ère mi-temps pour voir les lécistes égaliser (6-6). La pluie a cessé de tomber et la seconde période reprend comme avait débuté la première. En effet, dès la 5ème minute le LEC passe une pénalité (9-6).

 

Les « verts et blancs » ont bien quelques occasions proche de la ligne d’en-but adverse, mais une petite faute vient à chaque fois annihiler leurs tentatives. Les 20 dernières minutes sont tout à l’avantage des locaux, mais les follois vont preuve d’une volonté énorme pour défendre leur ligne d’en-but inviolée. Pour se réchauffer un peu, les 22 acteurs déclenchent une mini « générale » à quelques minutes de la fin du match. Cela ne changera rien sur l’issue qui voit Folles s’incliner de 3 points synonyme de bonus défensif. La victoire du LEC est logique mais ce bonus récompense l’énorme envie affichée par les follois.

 

Dans le même temps, les féminines du Rugby des Monts (rassemblement Folles – Ambazac) jouaient à Aubusson et n’ont pas fait de détail. Elles s’imposent 114 à 0 en inscrivant 18 essais, dont 12 seront transformés. Bravo à elles et félicitons quand même les aubussonnaises qui n’ont jamais fermé le jeu mais se sont fait punir sur chaque ballon perdu. Rendez-vous le dimanche 29 janvier au stade de La Colline, où le RC Folles accueillera le leader Payzac. Il faudra patienter jusqu’au dimanche 19 février pour revoir les « Démones ». Elles recevront Confolens au stade de Jumeau d’Ambazac.


Le RC Folles échoue d’un rien

Plus la reprise après les agapes des fêtes de fin d’année, Folles accueillait Verneuil sur Vienne, équipe du quatuor de tête. Vent, pluie, froid et terrains très gras sont les conditions en ce dimanche pour cette rencontre. Dès les premiers instants du match, on comprend vite qu’il n’y aura pas grandes envolées. Les visiteurs dominent cette entame et ouvrent le score sur pénalité (0-3). Ils récidivent à la 10ème minute (0-6). Les « verts et blancs », après avoir beaucoup défendus, se mettent à tenir le ballon et proposer du jeu malgré les conditions difficiles. Ala 25ème minute Mathieu Lamothe débloque le compteur des follois sur une pénalité (3-6). Le match est équilibré mais beaucoup de fautes de main empêchent les 2 équipes de terminer les actions.

 

C’est finalement Verneuil qui marque le 1er essai sur un débordement en bout ligne de leur trois-quart aile. On est à la 35ème minute et les visiteurs font un mini-break (3-11). L’entame de la seconde période est à l’avantage des locaux qui campent dans les 40 mètres adverses. Après une succession de percussion près de la ligne, c’est Dimitri Féral qui termine dans l’en-but et aplatit le 1er essai follois (8-11). L’état du terrain se dégradant, le public a du mal à différencier les joueurs couverts de boue. Malgré tout cela, les 30 acteurs tentent de jouer et de se faire des passes. Comme souvent dans ce type de conditions la solution passe par du jeu dans l’axe et de courtes passes. Les « verts et blancs » inscrivent un 2ème essai, copie conforme du premier, cette fois-ci aplatit par Terrence Loireau. Il reste un quart d’heure de jeu et Folles prend les commandes au tableau d’affichage (13-11).

 

Jusqu’à la 75ème minute, aucune des 2 équipes n’arrivent à se procurer d’occasions de scorer. A cet instant, les trois-quarts follois sont pénalisés pour un hors de jeu tout bête à 22 mètres face aux leurs poteaux. Le buteur verneuillais concrétise cette pénalité qui redonne l’avantage aux siens (13-14). Malheureusement pour Folles, plus aucun point ne sera marqué et les locaux s’inclinent d’un tout petit point. Malgré la défaite, les follois peuvent retirer plein de points positifs de ce match. Il faut garder cet état d’esprit pour les 6 rencontres qu’il reste sur la phase qualificative. Cela commencera dès dimanche prochain avec un très court déplacement à Beaublanc, pour y affronter le LEC. Dans le même temps, les féminines de l’entente du rugby des Monts se rendront à Aubusson.


Une 1ère mi-temps ratée

Sous un froid hivernal, le RC Folles effectuait le court déplacement au stade du Gravier pour affronter Le Palais. Le début de rencontre est équilibré, mais ce sont les locaux qui débloquent le tableau d’affichage par un essai transformé à la 10ème minute (7-0). Au quart d’heure de jeu, les avants follois jouent dans l’axe et Maxime FOUCHER conclut l’action (7-5). A partir de ce moment-là, les « verts et blancs » vont sortir du match et donner le bâton pour se faire battre. Tout d’abord en se faisant contrer bêtement un dégagement au pied qui offre un essai tout fait (14-5). Ensuite, en manquant un grand nombre de placages, permettant au Palais de développer tranquillement son jeu. Les trois-quarts palaisiens marquent un 3ème essai à la demi-heure de jeu (21-5).

 

Avant la pause, Mathieu LAMOTHE réduit le score sur pénalité (21-8). Après s’être fait remonter les bretelles, les follois entament la seconde période avec de meilleures intentions. C’est par un nouveau ballon porté qu’ils se rassurent et marquent un 2ème essai (21-15). Dans les minutes qui suivent, Mel SPLIMONT intercepte un ballon sur ces 40 mètres et est repris à quelques mètres de la ligne d’en-but adverse. Ces co-équipiers sont au soutien et c’est Arnaud BERGER qui conclut en coin.

 

Mathieu transforme du bord de touche et donne pour la 1ère fois de la partie l’avantage aux siens (21-22). Alors que l’on est encore dans le 1er quart d’heure de la seconde période, une nouvelle erreur grossière permet aux palaisiens de rendre le score par un essai (26-22). Les « verts et blancs » repassent devant grâce à 2 pénalités de Mathieu (26-28). Il reste moins de 10 minutes à jouer, et le match est de plus en plus tendue. Folles commet plusieurs fautes dans sa moitié de terrain. Le buteur local finit par passer une pénalité à la 79ème minute de jeu (29-28). Sur l’engagement, c’est au tour des follois de bénéficier d’une pénalité à 35 mètres des poteaux adverses. C’est l’ultime occasion de remporter ce match, mais malheureusement la tentative de coup de pied ne passe pas et l’arbitre siffle la fin du match.

 

Quel dommage d’avoir déjouer ainsi sur la 1ère mi-temps et d’avoir également donner autant de points faciles. Une victoire aurait permis de sortir du bas de classement avant la trêve mais ce ne sera pas le cas. Prochain rendez-vous le 8 janvier avec la réception de Verneuil.


Fin de la phase aller

Pour cette dernière journée des matchs allers, Folles jouait sur la pelouse de Seilhac. Malgré un effectif une nouvelle fois remanié, les follois font une bonne entame de match. Présents défensivement, ils repoussent les actions corréziennes. Malgré une conquête en touche très défaillantes, ils tentent des choses et se créent une belle occasion durant le 1er quart d’heure.

 

C’est Seilhac qui ouvre le score sur pénalité à la 20ème minute (3-0). La fébrilité gagne les rangs des « verts et blancs » et ils laissent l’initiative du jeu aux locaux. Ces derniers n’en demandent pas tant et ils inscrivent 2 essais transformés durant la 1ère période (17-0). L’entame de 2ème mi-temps est toujours dominée par Seilhac qui inscrit un nouvel essai transformé (24-0). On se dit que la dernière demi-heure va être longue pour des follois apathiques. Finalement, ils se disent qu’il n’y a plus rien à perdre et ils se mettent à rejouer. Ils sont rapidement récompensés par un essai inscrit par Dylan Baige, à la conclusion d’un beau mouvement collectif (24-5).

 

Avec un arbitrage pas toujours très compréhensibles, les esprits s’échauffent quelque peu et le jeu perd en rythme. Plus rien ne sera marqué et Folles s’incline pour la 6ème fois en 8 rencontres. Dimanche, ils doivent se reprendre avec un déplacement au Palais pour le 1er match de la phase retour. Les follois s’étaient difficilement imposés en septembre au stade de La Colline. Il est nécessaire que tous les joueurs disponibles se mobilisent afin de permettre au club de mieux figurer sur la 2ème moitié de saison.

 

Dimanche, les filles du rugby des Monts jouaient leur 2ème match avec un déplacement délicat à Saint-Yrieix. Comme on pouvait s’y attendre, les « Démones » sont tombés sur un adversaire très motivé. Malgré une bonne partie, elles s’inclinent de justesse sur le score de 21 à 19. Elles doivent vite réagir avec la réception de Panazol dès dimanche prochain au stade de Jumeau à Ambazac. Souhaitons un bon rétablissement aux 2 blessées du jour, Amandine et Émilie.


Nouvelle défaite à domicile pour Folles

Pour cette avant dernière journée de la phase aller, le RC Folles recevait l’entente Salon - Uzerche. Si les follois connaissaient plutôt bien l’équipe de Salon-la-tour pour l’avoir affronté à plusieurs reprises sur les dernières saisons, il n’en était rien depuis le rassemblement opéré à l’inter-saison avec Uzerche. Dès l’entame, on put constater les forces en présence et vite se rendre compte que les corréziens étaient bien armés. Face à la puissance des visiteurs, les « verts et blancs » font preuve de courage en défense et repoussent toutes les tentatives adverses. Les corréziens sont perturbés par cette résistance et commettent des fautes qui leur couteront 2 infériorités numériques lors des 30 premières minutes. Pendant ce temps, Folles sort la tête de l’eau et sur une offensive rondement menée, ils inscrivent un essai par l’intermédiaire de Dimitri FERAL. Julien RENAUD transforme malgré le vent pour donner le score de 7 à 0 à la 27ème minute de jeu.

 

Juste avant la sirène, Salon marque un essai en coin et recolle au tableau d’affichage (7-5). L’entame de la seconde mi-temps est très compliquée pour les locaux qui concèdent 2 essais lors du 1er quart d’heure. Ils se retrouvent menés 7 à 19. Déficients dans le jeu d’occupation et imprécis en touche, les follois s’en remettent au jeu dans l’axe de leurs avants et quelques franchissements de leurs trois-quarts mais tout cela restant très stériles. Le match perd en intensité à cause de nombreux coups de sifflet et quelques chamailleries et bavardages. Finalement, aucune équipe ne parviendra à marquer.

 

Folles ne parvenant pas à revenir dans le bonus défensif et Salon n’obtenant pas le bonus offensif. L’arbitre siffle la fin de la rencontre sur une défaite de 12 points qui laisse quelques regrets. La seule bonne nouvelle de la journée est qu’il n’y a pas de blessés, l’infirmerie étant déjà largement garnie. Pour la fin des matchs aller, Folles effectuera le déplacement à Seilhac où il n’est jamais simple de se rendre. Dans le même temps, les filles de l’entente du Rugby des Monts iront défier leurs rivales de Saint-Yrieix-la-Perche. Les 2 rencontres se disputeront simultanément dimanche prochain à 15 heures.


Un week-end ensoleillé et chargé

Samedi, le Rugby Club de Folles accueillait un atelier suivi d’un plateau école de rugby. C’est une centaine d’enfants, allant du baby-rugby au M12, qui avait rendez-vous au stade de La Colline. Tout cela sous un soleil radieux et un ciel sans nuage.

 

Les jeunes de l’USAL, de l’entente Verneuil Aixe et bien évidemment de l’entente Bellac Folles Nantiat ont participé à cette belle journée. Un grand merci aux bénévoles de Folles qui ont permis la réussite de cette belle journée en assurant l’organisation du plateau et en gérant l’intendance autour de la buvette et de la plancha. Dimanche, c’était au tour des filles de l’entente Folles Ambazac d’entrer en piste.

 

En effet, elles disputaient leur première rencontre de la saison avec un court déplacement sur le terrain de l’Aurence. Les Limougeaudes ont la possession sur l’entame de match, mais sur une interception de 70 mètres c’est Hélène Thuret qui ouvre le score dès la 2ème minute (0-5).

 

Les joueuses du RC des Monts sont cantonnées à défendre et sont souvent pénalisées en ce début de rencontre, écopant même d’un carton blanc pour fautes répétées. Malgré cette infériorité numérique de 5 minutes, elles doublent la mise grâce à un essai d’Amandine Lebon (0-12). Elle est imitée quelques minutes plus tard par Hélène Thuret qui s’offre un doublé (0-19). Au quart d’heure de jeu, une joueuse de Limoges se blesse et le jeu est interrompu de longues minutes afin qu’elle puisse être prise en charge par les pompiers. Les « vertes et noires » marquent un nouvel essai à la fin du 1er quart temps par Charlène Bourdier (0-24). Sur le second acte, les Monts continuent leur domination et rajoutent 2 essais supplémentaires inscrits par Céline Legris et Amandine Lebon. Avec 2 transformations de Stéphanie Lamy, le tableau d’affichage passe à 38 – 0.

 

Le match est toujours aussi agréable, aucune équipe ne fermant le jeu même si pas mal de fautes de part et d’autre hache quelque peu le jeu. Eva Bergouli, Claire Larnaudie et enfin Amandine Lebon marquent chacune un essai durant ces 20 dernières minutes. Les joueuses de Limoges sont récompensées à la toute dernière minute en aplatissant un essai. L’arbitre siffle la fin du match sur la victoire bonifiée du RC des Monts par 53 à 5.

 

Dès dimanche prochain, les files du Rugby des Monts devront confirmer avec la réception de Bellac qui vient de gagner contre Aubusson. Ce derby nord haut-viennois aura lieu à 15 heures au stade de La Colline de Folles. Venez nombreux.


Une victoire laborieuse

Le RC Folles recevait l’entente CAPO – Panazol pour le compte de la 5ème journée de championnat régional 2. Dès les premières minutes, les follois occupent la moitié de terrain adverse et ouvrent la marque par une pénalité de Julien Renaud (3-0).

 

Cette bonne entame ne va pas durer et ce sont ensuite les visiteurs qui maitrisent la possession et l’occupation. On joue depuis 10 minutes et ils débloquent leur compteur grâce à un essai sous les poteaux. Le buteur rate la transformation pourtant facile (3-5).

 

Durant cette 1ère mi-temps, les panazolais profitent d’une apathie inexplicable de Folles et marquent 2 nouveaux essais. Les follois ne répliquent que par une pénalité, ce qui donne 6 à 17 au le tableau d’affichage à la pause. En seconde période, les « verts et blancs » sont plus entreprenants mais il faut attendre le quart d’heure de jeu pour qu’ils inscrivent leur 1er essai, qui est aplatit par Tao Vandendriessche (11-17).

 

Sur la fin de match, Folles pousse pour revenir et score et y parvient une 1ère fois par un essai de Timothé Large (16-17). 5 minutes plus tard, c’est Camille Bournaud qui déchire la défense limougeaude et résiste au retour du dernier défenseur pour marquer un essai en coin. Enfin, les locaux reprennent l’avantage au score (21-17).

 

Camille donne un avantage plus conséquent à son équipe à réussissant un drop face aux perches (24-17). Il ne reste que quelques minutes à jouer mais les « verts et blancs » donnent quelques frayeurs à leurs supporters en jouant à la main dans leurs propres 22 mètres plutôt que de se donner de l’air par du jeu au pied. Heureusement, plus aucun point ne sera marqué de part et d’autre.

 

Cette victoire à domicile était primordiale dans la lutte pour le maintien, mais que ce fût compliqué face à une équipe du CAPO – Panazol qui repart avec un bonus défensif mais que l’on sentait déçue par ce résultat. Le week-end prochain, c’est repos. Cela va permettre de récupérer physiquement et de soigner les blessures.

 

Rendez-vous le dimanche 6 novembre avec un déplacement en bus à Aubusson.


Une défaite logique

Pour la 4ème journée de championnat de Régionale 2, le RC Folles se déplaçait sur le terrain de Cherveix-Cubas pour affronter l’entente du RC Auvezère. La formation du Périgord évoluait l’année dernière en Régionale 1 et possède encore un effectif taillé pour la division supérieure. Dès la 6ème minute, les avants locaux font parler toute leur puissance et marque un essai sur ballon porté (7-0).

 

Les follois sont dominés mais font preuve de courage défensivement. Ils craquent une seconde fois à la 20ème minute en encaissant un 2ème essai (12-0). Les « verts et blancs » sortent la tête de l’eau et commencent à tenir le ballon et à envoyer du jeu. Ils sont récompensés à la demi-heure de jeu par un essai inscrit par Terrence LOIREAU (12-5). Malheureusement dans les minutes qui suivent, les locaux marquent un nouvel essai (19-5). Dans les dernières minutes de la 1ère période, Folles est à l’attaque mais perd le ballon dans les 22 mètres adverses. L’arrière de Payzac balance à grand coup de pied droit devant et profite d’une mésentente folloise à la retombée pour filer tranquillement aplatir sous les perches (26-5). Juste avant la mi-temps, Julien REANUD convertit une pénalité (26-8). Dans la reprise, les périgourdains marquent un nouvel essai sur ballon porté (33-8). Les follois n’abdiquent pas et envoient du jeu de mouvement.

 

Sur une belle action, c’est Dylan BAIGE qui aplatit un bel essai en bout de ligne (33-13). Quasiment sur le renvoi, les locaux marquent à nouveau (40-13) mais les visiteurs continuent dans leur stratégie de jeu et Tao VANDENDRIESCHE marque un essai de belle facture (40-18). Dans les dernières minutes, la rencontre se tend quelque peu essentiellement à cause d’un très mauvais état d’esprit du banc de touche local. Auvezère clôture la marque par 2 derniers essais qui porte le score à 54-18. Il y avait vraiment un niveau d’écart entre 2 formations qui n’ont pas les mêmes objectifs. Malgré la supériorité de l’adversaire du jour, les follois n’ont pas à rougir de leur prestation et doivent garder la même envie défensive et offensive pour aborder les prochaines rencontres. Cela commence dès dimanche prochain, avec la réception de l’entente CAPO – PANAZOL.

 

Malheureusement, on déplore 2 nouveaux blessés. Quentin et Élie ont été touchés à l’épaule et seront éloignés des terrains pendant plusieurs semaines. L’infirmerie se garnie puisque Romain c’est lui aussi « fait » une acromio vendredi à l’entrainement. Prompt rétablissement à eux trois.


Une rencontre faussée par une décision arbitrale

Avec un effectif quelque peu remanié, le RC Folles se déplaçait à Verneuil pour affronter une équipe candidate à une remontée directe à l’échelon supérieur. Dès les premières minutes, les locaux prennent le jeu à leurs comptes et dès la 3ème minute ouvrent le score sur pénalité (3-0). Les follois tentent de résister à l’entame tonitruante de leurs adversaires mais encaissent un essai à la 8ème minute (8-0).

 

Le tournant de la rencontre intervient à la 10ème minute, quand l’arbitre sort un carton rouge complètement hallucinant à l’encontre de Guillaume Massard pour une tape main ouverte sur le front de son adversaire direct, geste d’humeur mais sans aucune violence. En supériorité numérique, les avants de Verneuil pilonnent la ligne d’en-but adverse et marque un nouvel essai sur pénal ’touche mais entaché d’une faute non sanctionnée (15-0). Devant autant de décision en leur défaveur, les follois jouent à l’orgueil et commencent à dominer les débats. Ils finissent par marquer un essai collectif (15-7).

 

A la demi-heure de jeu, la défense folloise se fait trop facilement transpercée et Verneuil marque un nouvel essai (20-7). Sur la sirène, Mathieu Lamothe passe une pénalité qui ramène les « verts et blancs » à 20-10 à la mi-temps. Les follois redémarrent pied au plancher et après un gros travail des avants, Quentin Loireau conclut en force un bel essai qui est transformé (20-17). Quasiment sur l’engagement les follois ratent des placages et les locaux terminent dans l’en-but (25-17). Une nouvelle pénalité leur permet de recoller (25-20), mais les « verts et blancs » payent leur débauche d’énergie en infériorité numérique. Ils encaissent 3 nouveaux essais entre la 15ème et la 35ème minute, ce qui porte le score à 42-20. Dans un dernier sursaut d’orgueil, ils parviennent à marquer une dernière fois par l’intermédiaire de Sean Leyterre (42-25). L’arbitre siffle la fin du match sur la victoire bonifiée et logique de Verneuil. Il faut garder cet état d’esprit côté follois, en améliorant la défense et le jeu d’attaque.

 

A l’issue de la rencontre, les joueurs des 2 équipes se sont assemblés afin de poser tous ensemble pour la photo dans le cadre du challenge Thierry Dezeiraud. 1ère manche de ce challenge remportée par Verneuil. Dimanche prochain, réception de l’équipe du LEC au stade de La Colline. Encore une formation qui descend de Régionale 1 et qui fait partie des favoris à la remontée directe, mais rien n’est impossible à Folles.


Début d’une nouvelle saison en Régionale 2

Ce dimanche avait lieu l’ouverture du championnat régional de rugby. Cette saison, la poule du RC Folles est particulièrement relevée avec 4 équipes qui descendent de Régionale 1.

 

Pour cette 1ère rencontre, Folles accueillait Le Palais qui fait partie d’une de ces 4 équipes. L’entame est totalement à l’avantage des follois qui impriment le rythme et monopolisent le ballon.

 

Dès la 5ème minute, les trois-quarts jouent parfaitement une attaque ne première main, et c’est Mathieu Lamothe qui est à la conclusion du 1er essai transformé (7-0). Dans les minutes qui suivent, les visiteurs sont à l’attaque et marquent un essai en coin qui n’est pas transformé (7-5). Les « verts et blancs » reprennent le jeu à leur compte mais ils ne concrétisent pas suffisamment lors de ce 1er acte.

Julien Renaud passe juste une pénalité avant la pause (10-5). Sur la seconde période, les follois sont méconnaissables et ce sont les palaisiens qui ont l’occupation et la possession. Heureusement, la défense locale est efficace et il y a aussi pas mal de fautes de main côté visiteurs. Le Palais se retrouve à 2 reprises dans l’en-but averse mais à chaque fois un défenseur follois empêche l’attaquant adverse d’aplatir. La fin du match est stressante mais aucune des 2 équipes ne parvient à marquer le moindre point. Folles s’impose finalement avec 5 points d’écarts, ce qui permet au Palais de repartir avec le bonus défensif.

Dimanche prochain, c’est un court mais périlleux déplacement à Verneuil qui attend le RC Folles. En effet, cet adversaire annonce clairement vouloir remonter tout de suite après avoir été relégué la saison précédente.

 

Samedi a eu lieu une très sympathique manifestation au niveau de l’école de rugby de Folles qui est en entente avec Bellac et Nantiat. Une initiation rugby avait lieu à la « Ferme de Maillofargueix ». Cela a débuté par un entrainement pour les catégories allant du baby rugby jusqu’au M12.

 

A l’issue de celui-ci, les enfants ont pu visiter la ferme et découvrir les nombreux animaux la composant. La soirée s’est terminée par un moment de convivialité autour d’un bon repas. Merci à Sabrina et Vincent, propriétaire de la ferme, pour cette belle journée qui a ravi tout le monde.