Les filles montrent la voie aux garçons

Ce dimanche à Folles, les équipes féminines et masculines recevaient leurs homologues d’Aubusson. L’entente du rugby des monts (Folles – Ambazac) ouvre le bal devant un public venu en nombre. Les joueuses locales ne tardent pas à se mettre en évidence en inscrivant de belle facture. Émilie CLUZEAU est à la conclusion (7-0).

 

Nouvelle attaque et nouvel essai inscrit cette fois-ci par Alice MIGNON (12-0). Les aubussonnaises sont sous pression dans leur moitié de terrain. Hélène intercepte et file aplatir sous les perches (19-0). Avant la mi-temps, 2 nouveaux essais seront marqués. Le premier de pénalité alors et le second par l’intermédiaire d’Amandine LEBON.

 

La mi-temps est sifflée sur le score de 33 à 0. Dès la reprise, Amandine transperce la défense adverse et aplatit son 2ème essai personnel. Puis c’est au tour de Noémie BOURDILLAUD d’inscrire un doublé, d’abord en force puis sur une magnifique percée pleine axe (52-0).

 

Les « verts et blancs » se font plaisir et ravissent leurs supporters en envoyant du jeu de toutes parts. Eva BERGOULI marque en essai en débordant et c’est Hélène THURET qui clôture le score et s’offre elle aussi un doublé. Score final de 64 à 0 en faveur de l’entente Folles Ambazac qui signe une 2ème victoire en 2 matchs. Dans 15 jours, elles se déplaceront sur le terrain de Confolens.

Ce sont désormais les garçons qui entrent sur la pelouse de La Colline. Les follois sont les premiers en action et dominent territorialement. A la 8ème minute, après plusieurs fautes répétées l’arbitre sanctionne les visiteurs d’un carton blanc et Yoann REBOUX ouvre le score sur pénalité (3-0).

 

Toujours dominateurs, les locaux bénéficient d’une pénal ’touche. Les avants organisent un groupé pénétrant qui termine derrière la ligne d’en-but. Yoann transforme cet essai et porte le score à 10-0. On joue à peine depuis 20 minutes et Élie JUDE rate un essai tout fait.

 

Ce dernier se rattrape largement quelques minutes plus tard en réalisant un magnifique cadrage débordement avant de filer aplatir sous les poteaux (17-0). Aubusson réagit et s’appuie sur son paquet d’avants qui pilonne la ligne d’en-but locale et finit par marquer un essai en force (17-7). Folles réplique et passe une nouvelle pénalité (20-7).

 

A la 38ème minute, les avants creusois inscrivent un nouvel essai, copie conforme du premier (20-14). Juste avant la mi-temps, Yoann passe une pénalité pour donner un peu d’air aux siens (23-14). La pause anesthésie complément les « verts et blancs » qui ne font que subir ou faire des fautes. A 2 reprises, le buteur visiteur passe des pénalités longue distance et permet à son équipe de recoller au score (23-20). La rencontre devient de plus en plus hachée et terne. Heureusement dans les dernières minutes, Antoine METEYER passe une ultime pénalité qui permet aux follois de s’imposer 26 à 20. Le week-end de repos qui arrive va faire du bien aux organismes car le combat a été rude.


Pas récompensé !

Pour ce déplacement à Seilhac, l’équipe réserve du RC Folles était quelque peu rajeunie et remaniée pour faire face aux absences. Malgré le manque d’expérience à certains postes, les follois dominent les débats tout au long de la 1ère mi-temps.

 

Malheureusement, ils gâchent pas mal d’occasions souvent à cause de mauvais choix. Sur une de leur première incursion dans les 22 mètres adverses, les locaux marquent un essai (7-0). Ils doublent la mise à la 27ème minute à la suite d’un petit côté bien négocié sur une sortie de mêlée. Quelques minutes plus tard, les « verts et blancs » ouvrent enfin le score par un essai en bout de ligne d’Antoine JOSSE (12-5).

 

Les corréziens passent une pénalité qui leur permet d’augmenter leur avance (15-5). Sur une nouvelle offensive, c’est au tour de Kévin LAROUSSE d’aplatir un essai en coin (15-10). Plus rien ne sera inscrit malgré une dernière tentative des visiteurs, qui s’inclinent et peuvent nourrir des regrets. Bravo aux co-équipiers du capitaine Olivier LEYTERRE qui a montré l’exemple à ses jeunes partenaires. L’équipe première domine l’entame de la rencontre mais tombe sur un adversaire dense et qui met beaucoup d’impact en défense et dans les rucks.

 

Juste avant le quart d’heure de jeu, ce sont les locaux qui ouvrent la marque sur un essai transformé (7-0). Le RC Folles est bien dans la partie mais leur conquête en touche est trop défaillante pour pouvoir enchainer le jeu. A la 35eme minute, Antoine METEYER joue une pénalité rapidement à la main à hauteur des 40 mètres adverses. L’attaque se développe jusqu’à l’aile et c’est finalement Quentin LOIREAU qui conclut en force (7-5). En début de seconde période, Mathieu LAMOTHE passe une pénalité qui donne l’avantage à son équipe (7-8). Malheureusement, quelques minutes plus tard Seilhac marque un nouvel essai et repasse devant au score (14-8). A la 70ème minute, Folles pilonne la ligne d’en-but corrézienne et après plusieurs fautes près de la ligne l’arbitre accorde logiquement un essai de pénalité. Folles reprend les commandes au tableau d’affichage (14-15).

 

On pense que la victoire a peut-être choisi son camp mais les seilhacois n’abdiquent pas et ils finissent par marquer un essai à 5 minutes du coup de sifflet final (19-15). Cette fois-ci, plus rien ne sera marqué et Folles s’incline non sans avoir livré une belle bataille. Pour terminer avec les informations du week-end, félicitations aux jeunes de l’école de rugby qui ont réalisés de très belles choses lors du challenge BELOQUI-JAMMET à Saint-Junien.

 

On compte sur vous pour venir les soutenir le samedi 20 novembre après-midi lors du plateau qui se déroulera au stade de La Colline de Folles. Dimanche prochain, l’équipe féminine et l’équipe masculine du RC Folles reçoivent Aubusson. Match à 14 heures pour les filles et 15 heures pour les garçons. Venez nombreux pour les encourager


Une victoire bonifiée

En ce dimanche après-midi, le stade de la Colline est balayé par des bourrasques. Sous cette météo peu clémente, Folles reçoit Salon-la-Tour. Jouant la 1ère mi-temps vent dans le dos, les locaux occupent la moitié de terrain adverse dès l’entame et n’hésitent pas à écarter le ballon.

 

Les corréziens résistent en défense mais commettent pas mal de fautes. Au quart d’heure de jeu, Antoine METEYER joue rapidement une pénalité à la main et après à une feinte de passe file aplatir en moyenne position (5-0). Maîtres de la possession et de l’occupation, les follois dominent mais ne scorent pas. Il faut attendre la 27ème minute pour que Yoann REBOUX passe une pénalité face aux perches (8-0).

 

Salon écope d’ailleurs d’un carton blanc sur cette nouvelle faute. Juste avant la pause, les avants « verts et blancs » organisent un groupé pénétrant sur pénal’touche. C’est Julien RENAUD qui aplatit derrière son pack. Yoann transforme ce nouvel essai (15-0). Malgré la pluie qui s’est invitée dès le début de la rencontre, les 2 formations tentent de jouer dans ces conditions difficiles à l’entame de la seconde période. Sur une attaque en première main, Yoann transperce la ligne défensive adverse puis retrouve Antoine à hauteur.

 

Ce dernier transmet à Bruno TALAMONA qui résiste au dernier défenseur et marque sous les poteaux. Le score passe à 22-0 et avec ce 3ème essai les follois obtiennent le bonus offensif. Plus aucun point ne sera inscrit de part et d’autre et Folles s’impose logiquement avec le bonus offensif. Nous souhaitons un très prompt rétablissement à l’ouvreur corrézien qui s’est facturé une jambe sur un placage tout à fait régulier.

 

Le week-end prochain, les équipes réserve et première seront en déplacement à Seilhac qui occupe la seconde place du classement après 4 journées de championnat. Restons impliqué lors des 2 entrainements de la semaine pour préparer du mieux possible ce déplacement.


Bilan presque positif

En ce dimanche ensoleillé, le RC Folles se déplaçait sur la pelouse de l’ASPO Brive pour disputer 2 rencontres de la 3ème journée de championnat. En lever de rideau, l’équipe réserve jouait là son 2ème match et débutait bien le match. Elle se crée 2 occasions franches lors du 1er quart temps mais ne concrétise sur des surnombres mal négociés. Il faut attendre le second quart temps pour voir les follois ouvrir le score sur 1 essai de Louis Delatronchette (7-0). Juste avant la mi-temps, c’est au tour de Mathieu Large d’aplatir sous les perches (14-0).

 

Les vingt dernières minutes sont agréables à suivre et les équipes envoient du jeu. Folles marque 4 essais supplémentaires par l’intermédiaire de Florian Voisin, Louis Delatronchette, Romain et Kévin Larousse. Dans le même temps les locaux ne sont pas en reste et inscrivent 2 essais transformés. La fin de la rencontre est sifflée sur le score de 36 à 14 pour les « verts et blancs » qui empochent le point de bonus offensif. Bravo aux 2 formations qui se sont fait largement plaisir, bien aidé en cela par le bon arbitrage du coach de Folles, Clément Spilmont, désigné par tirage au sort car aucun arbitre officiel n’avait été nommé.

 

Dès 15H, place aux équipes premières. Dès l’entame, on sent que l’impact physique est côté ASPO mais Folles ne se défile pas en défense. L’ouverture du score a lieu à la 8ème minute sur une pénalité du buteur local (3-0). Les « verts et blancs » investissent les 22 mètres adverses et sur un jeu dans l’axe, Quentin Loireau récupère le cuir et aplatit en force en bord de touche (3-5). Quelques minutes après, sur une erreur défensive folloise, les corréziens transpercent la défense et marquent à leur tour (8-5).

 

Il reste moins de 5 minutes à jouer et les 2 équipes sont à 14 suite à un carton jaune côté Brive et un carton blanc côté Folles. Le buteur corrézien passe une nouvelle pénalité (11-5), avant que les avants locaux transpercent à nouveau une défense folloise très attentiste et filent entre les poteaux marqués un essai sur la sirène (18-5).

En début de seconde mi-temps, le buteur briviste convertit une nouvelle pénalité (21-5) à laquelle Mathieu Lamothe répond 5 minutes plus tard (21-8). Les avants de l’ASPO infligent ensuite une séance de pilonnage proche de la ligne d’en-but, mais les « verts et blancs » font preuve d’abnégation et de courage et repoussent toutes les tentatives adverses. La fin de match devient complètement folle et les follois dominent outrageusement.

 

Sur une action superbe fait de jeu dans l’axe puis de jeu au large, Tao Vandendriessche en position de 3/4 centre conclut sous les poteaux (21-15). De nouveau à l’attaque, les follois avancent dans le jeu profond puis écarte sur Camille Bournaud. Ce dernier adresse une diagonale au pied millimétrée qui atterrit dans les bras de Frédéric Laroudie qui n’a plus qu’à aplatir en moyenne position (21-20). Mathieu Lamothe a la transformation de la gagne mais sa tentative échoue pour quelques centimètres.

 

Folles s’incline mais quel dommage que les joueurs ne se lâchent pas plus tôt car dès qu’ils mettent du rythme ils se montrent dangereux. Félicitations à l’ASPO qui mérite la victoire et peu d’équipes viendront s’imposer sur leur terrain. Week-end de relâche dimanche prochain, et cela ne sera pas de trop pour récupérer les blessés.

 

Dernier mot pour féliciter les filles qui se sont largement imposées sur la pelouse de Panazol pour l’ouverture du championnat. Score final de 84 à 0, avec pas moins de 14 essais inscrits. Grand bravo à elles.


Une victoire pour le derby.

Pour la 2ème journée du championnat de Régionale 2, le RC Folles accueillait Bellac pour le derby nord Haute-Vienne. Défaits à Meymac lors de la 1ère journée, les follois se devaient de relever la tête devant un public venu en nombre. Les locaux sont les premiers à ouvrir le score dès la 5ème minute grâce à une pénalité de Yoann (3-0).

 

La rencontre est équilibrée mais beaucoup de fautes de part et d’autre nuisent à la qualité de la rencontre. Il faut attende la 20ème minute pour voir les « verts et blancs » inscrire le 1er essai de la rencontre par l’intermédiaire de Mathieu (8-0). Les visiteurs ne tardent pas à réagir et inscrivent un essai transformé sur leur première occasion franche (8-7).

 

Bellac prend même l’avantage au tableau d’affichage en passant une pénalité (8-10). En fin de la 1ère période, Folles reprend les devants grâce à un essai transformé de Camille (15-10). Mais juste avant la mi-temps, Bellac passe une pénalité (15-13).

Dès la reprise, les follois mettent enfin de la vitesse dans le jeu et cela ne tarde pas à payer. A la 45ème, Dylan marque un essai imité quelques minutes plus tard par Antoine (25-13). On pense alors que les locaux ont fait le break mais Bellac ne lâche rien et marque à son tour un nouvel essai transformé (25-20).

 

Folles se donne un peu d’air quand Yoann convertit une pénalité (28-20), puis encore un peu plus lorsque que Dylan s’offre un doublé sur une magnifique action collective (33-20). La fin de match retombe en intensité et les 2 formations commettent à nouveau pas mal de fautes.

 

A 5 minutes de la fin, les bellachons marquent un ultime essai qui prive leurs adversaires du bonus offensif (33-25). Plus aucun point n’est inscrit et Folles s’impose logiquement mais difficilement. Il y a des bonnes choses mais aussi encore beaucoup de travail pour trouver les bons automatismes et parvenir à faire plus de temps de jeu. Dès dimanche, l’équipe réserve et l’équipe première se déplacent à nouveau en Corrèze sur le terrain de l’ASPO Brive. En même temps, l’équipe féminine entamera sa saison par un déplacement sur le terrain de Panazol.