Match de reprise

Après la trêve de fin d’année, le RC Folles retrouvait son stade de La Colline avec la réception de l’équipe de La Tremblade. Lourdement défait à l’aller, les follois espéraient prendre leur revanche. Malheureusement, l’entame de match est dominée par les visiteurs qui concrétisent par 2 pénalités (0-6). Après un 1er quart d’heure difficile, les « verts et blancs » se reprennent et remettent la main sur le ballon.

 

A deux reprises, ils échouent à quelques centimètres de la ligne d’en-but adverse et le tableau d’affichage est uniquement alimenté par les buteurs. Yoran passe deux pénalités pendant que son adversaire en convertit une (6-9). Sur une nouvelle action dans les 22 mètres adverses, les maritimes se mettent à la faute proche de leur ligne. Sébastien joue rapidement la pénalité pour lui-même et aplatit l’essai (11-9).

 

En seconde période, les 2 équipes se neutralisent défensivement et le score n’évolue pas. Il faut attendre les 20 dernières minutes pour voir les follois faire un mini break sur un essai « casquette ». Sur un coup de pied de pénalité manqué, Frédéric met la pression aux défenseurs à la retombée du ballon. Ils ne parviennent pas à aplatir pas dans leur en-but et Mathieu est le plus prompt à se jeter sur le ballon. L’essai est validé par l’arbitre malgré les contestations des visiteurs (16-9). On se dit à ce moment-là que Folles tient peut-être enfin la victoire. Malheureusement, les « verts et blancs » maitrisent mal la fin de match et au lieu de gérer leur avance ils commettent quelques erreurs qui les laissent à portée des leurs adversaires. Sur la toute dernière action, après plusieurs temps de jeu les trembladais trouvent la brèche et aplatissent un essai en moyenne position. Le buteur passe la transformation qui donne le match nul à son équipe (16-16).

 

Au vue de la physionomie de la rencontre, même si c’est 2 points de perdus à la dernière seconde le score de parité est plutôt logique. En effet, les follois n’ont pas rendu une belle copie et il faudra être beaucoup plus entreprenants sur les prochaines rencontres pour espérer conserver une place dans le quatuor de tête. Dimanche prochain, nouveau match à domicile avec la réception de l’ile d’Oléron. Samedi, les cadets et juniors de l’entente jouaient également à Folles. Les cadets se sont imposés 12-8 face à Chauray et les juniors ont également gagné contre Ribérac sur le score de 20-8.


Une victoire importante avant la trêve

Après un match abouti malgré la défaite face au leader le week-end dernier, le RC Folles espérait bien confirmer son regain de forme en accueillant Aigrefeuille. Battu à l’aller, les follois souhaitaient prendre leurs revanches face à une équipe à la lutte avec eux pour les places qualificatives. Le début de la rencontre est à l’avantage des locaux qui ont la possession et l’occupation. Ils butent sur une défense efficace et perdent beaucoup de ballons au contact.

 

Même en supériorité numérique durant 10 minutes, les « verts et blancs » ne réussissent pas à faire sauter le verrou adverse. Après plusieurs pénalités concédées près de leur ligne, Aigrefeuille finit par céder et c’est Mathieu « Dulac » qui aplatit le 1er essai suite à un ballon porté du paquet d’avants (5-0). Malgré cette ouverture du score, les follois n’arrivent pas à se libérer et les maritimes se montrent de plus en plus entreprenants.

 

Plus aucun point n’est inscrit jusqu’à la mi-temps. Dès la reprise, les aigrefeuillais occupent la moitié de terrain adverse et finissent par logiquement inscrire un essai en force (5-5). La rencontre est très équilibrée et chaque équipe est en mesure de prendre l’avantage chacune à son tour. Heureusement, ce sont les follois qui trouvent la faille et marquent les premiers. Sur un petit coup de pied par-dessus, Yoran est le plus prompt et récupère le ballon avant de terminer sa course sous les poteaux. Il transforme lui-même cet essai qui donne un avantage de 7 points (12-5). Jusqu’au bout, on sent que chaque équipe a la possibilité de marquer.

 

Dans les dernières minutes, Folles rate 2 pénalités qui auraient permis de sortir les visiteurs du bonus défensif. Mais l’essentiel est préservé, et l’arbitre siffle la fin de la rencontre sur cette victoire acquise dans la « douleur » mais qui permet aux follois qui finir l’année 2018 à la 4ème place au classement. Profitons désormais des trois semaines de coupure pour régénérer les corps et les esprits. Rendez-vous désormais le dimanche 13 janvier pour l’équipe sénior au stade de La Colline avec la réception de La Tremblade. La veille, le samedi 12 janvier, venez également supporter nos jeunes en entente avec le RCG qui joueront exceptionnellement à Folles. Les cadets affronteront Chauray à partir de 14 heures et les juniors joueront contre Ribérac à 15 heures 30. Le RC Folles vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année et vous donne rendez-vous en 2019.

 


Un bonus défensif qui fait du bien

Pour la 1ère journée de la phase retour, le RC Folles accueillait le LEC, leader invaincu de la poule. Dès le début de la rencontre, les follois monopolisent le ballon mais bute sur la défense léciste. Après un 1er quart d’heure largement en leurs faveurs, les « verts et blancs » se font surprendre sur l’une des première offensive adverse (0-7). Cet essai encaissé ne refroidit pas les ardeurs locales et Folles débloque son compteur grâce à une pénalité de Yoran (3-7).

 

A quelques minutes de la fin de la 1ère période, Antoine se blesse à l’épaule et le match est interrompu pour permettre son évacuation par les pompiers. Après cette interruption, le LEC repart avec plus d’intention mais les follois ne se laissent pas décrocher au tableau d’affichage. La seconde période est équilibrée entre 2 équipes qui ne lâchent rien en défense.

 

Les visiteurs passent une pénalité pour se donner un peu d’air (3-10). Il faut ensuite un nouvel exploit du centre limougeaud pour que le LEC parvienne à marquer un second essai transformé (3-17). A cet instant le score semble lourd et heureusement, les follois parviennent à revenir dans la partie grâce à un essai d’Arnaud. En effet, ce dernier intercepte le ballon sur une possession du LEC et part dans une course de 80 mètres qui se termine sous les perches. Mathieu transforme et le score passe à 10-17. Galvanisés par leurs supporters, les « verts et blancs » donnent tout jusqu’à la dernière minute pour tenter d’égaliser dans un 1er temps puis pour garder le point de bonus défensif dans les derniers instants. Plus rien ne sera inscrit jusqu’au coup de sifflet final.

 

Malgré la défaite, les follois sortent la tête haute grâce à ce point de bonus défensif face à une équipe qui domine largement le championnat et qui tourne en moyenne à plus de 35 points par match. Souhaitons que la blessure d’Antoine ne soit pas trop sérieuse et qu’il puisse revenir sur les terrains courant 2019. Espérons que les autres blessés du week-end puissent être sur pied dès dimanche prochain pour la réception de l’équipe d’Aigrefeuille. Pour le dernier match de l’année 2018, une victoire est impérative pour rester dans le haut de tableau et pouvoir passer des fêtes de fin d’année dans de bonnes dispositions. Il faudra mettre autant d’envie et d’application que ce dimanche pour faire un bon résultat face à une équipe qui occupe actuellement la 4ème place de la poule.

 


Fin de la phase aller

En recevant la formation de Loudun, le RC Folles bouclait la phase aller du championnat 1ère série. Malgré un ballon rendu glissant par les conditions météorologiques, les follois décident de produire du jeu et ils sont rapidement récompensés par un essai en bout de ligne de Mathieu Lamothe (7-0).

 

C’est ensuite au tour de Yoran de se mettre en évidence en relançant depuis son propre camp et de se jouer de toute la défense adverse pour filer sous les perches (14-0). Quelques minutes plus tard, il inscrit un doublé qui porte le score à 19-0. Après cette 1ère demi-heure totalement maitrisé, les « verts et blancs » se relâchent quelque peu et les visiteurs en profitent pour revenir dans la partie.

 

Sur un de leurs rares ballons écartés, l’ouvreur Loudunais prend l’intervalle et aplatit un essai en coin qui sera transformé (21-7). Avant la pause, Folles recreuse l’écart grâce à un essai conclut par Mathieu Delarivière. La mi-temps est sifflée sur le score de 26 à 7. Dès la reprise, Folles occupe la moitié de terrain de Loudun mais ne parvient pas à concrétiser cette légère domination. Petit à petit, la rencontre tombe dans un faux rythme et les visiteurs en profitent pour passer une pénalité qui les ramènent à 26-10. Ensuite, ils tentent par du jeu basé sur du défi physique de faire craquer la défense folloise. Les « verts et blancs » ne lâchent rien et repoussent les assauts adverses.

 

Sur une contre-attaque, les follois remontent 60 mètres et Aubin, opportuniste, aplatit un nouvel essai (31-10). Dans les derniers instants, c’est au tour de Mathieu Delarivière d’inscrire son 2ème essai personnel qui fait passer le tableau d’affichage à 38-10. Le score n’évoluera plus et Folles s’impose logiquement avec le point de bonus offensif face à une courageuse équipe de Loudun. Le bilan à la fin de cette phase aller, c’est la domination sans partage du LEC qui termine invaincu. Ensuite Verneuil arrive à la seconde place à 7 points du leader. Ensuite 6 formations dont Folles se tiennent à 1 point mais sont nettement distancées par les 2 premiers. Et enfin, 2 équipes ferment la marche avec un écart d’une dizaine de points par rapport au milieu de tableau.

 

C’est relâche le week-end prochain, avant de repartir sur la 1ère journée des matchs retours et la réception du leader invaincu, le LEC. Rendez-vous donc au stade de La Colline dimanche 9 décembre. Pour compléter les résultats de ce week-end, un nouveau sans faute des Cadets et des Juniors de l’entente qui s’imposent respectivement 39-7 face à Verneuil et 29-17 contre l’entente Saint-Léonard-Le Palais.

 


Défaite logique mais trop sévère

Malgré les quelques blocages du week-end, l’ensemble des joueurs follois est parvenu à joindre sans trop d’encombres Verneuil pour affronter le second de cette poule de 1ère série. Le 1er quart d’heure est totalement à l’avantage de Folles qui monopolise le ballon et fait beaucoup de jeu. Les visiteurs, malgré cette domination, butent sur une défense adverse bien organisée et ils ne parviennent pas à ouvrir le score.

 

Ensuite, les verneuillais réagissent et ce sont eux qui débloquent le tableau d’affichage en inscrivant trop facilement 2 essais transformés (14-0). Les « verts et blancs » sur une pénalité de Yoran inscrivent leurs premiers points (14-3). Malheureusement, jusqu’à la pause c’est le buteur local qui se met en évidence en passant 3 pénalités dont 2 longues distances (23-3).

 

Les 20 points d’écarts à la pause paraissent lourd par rapport à la physionomie du la 1ère période. L’entame de la 2ème mi-temps est très compliquée pour les follois qui concèdent 3 essais supplémentaires. Les largesses défensives folloises sont à l’origine de 2 de ces 3 réalisations. Sur le dernier, Folles en infériorité numérique pendant 10 minutes laisse le second rideau désert et le centre local en profite pour taper coup de pied par-dessus qu’il récupère avant de finir sous les perches. Le score à la 60ème minute est de 44 à 3. Folles loin d’être assommé reprend le jeu à son compte et domine la fin de rencontre.

 

Ils mettent beaucoup d’envie et envoient du jeu mais sont aussi parfois trop impatients. Malgré cela, ils parviennent à marquer 2 beaux essais sous les poteaux. Le premier est aplatit par Mathieu « Dulac » et le second par Bruno « Tala ». Yoran convertit les 2 transformations et le score passe à 44-17. Dans les dernières minutes, les « verts et blancs » toujours à l’attaque sont tout prêt d’enlever le bonus offensif à Verneuil, mais une dernière faute de main vient stopper cette offensive. L’arbitre siffle alors la fin du match. La défaite est somme toute logique face à une équipe qui conforte largement sa place de second, mais le score est trop lourd par rapport à la physionomie de la rencontre.

 

En gommant ses erreurs défensives et en étant plus réaliste proche de la ligne d’en-but adverse, Folles aurait pu faire plus douté son adversaire. Il faut rester sur cette dynamique de jeu pour terminer sur un résultat positif la phase aller. En effet, dimanche prochain, Folles accueillera l’équipe de Loudun lors de la neuvième et dernière journée des matchs aller.

 


Une victoire qui se dessine en 2ème période

En ce dimanche après-midi, le RC Folles recevait la formation de l’Île de Ré. Les maritimes avaient fait ce long déplacement avec seulement 16 joueurs. Dès les premières minutes, les visiteurs imposent le rythme et mettent à mal la défense folloise. Ils marquent d’ailleurs rapidement un essai transformé (0-7). Les « verts et blancs », bien que sonnés, réagissent et égalisent par un essai de Guillaume, transformé par Yoran (7-7).

 

Malgré cette réaction, Folles n’est pas rassuré car les attaquants de l’Ile de Ré sont tranchants et profitent en plus de quelques erreurs de placage. Ils inscrivent un second essai en coin (7-12). Le jeu s’équilibre mais on sent les visiteurs dangereux sur chacune de leurs actions. Heureusement, juste avant la pause Antoine tape un petit coup pied par-dessus que Yoran récupère avant d’aplatir un essai qu’il transforme (14-12).

 

Durant la pause, Loïc insiste auprès de ses joueurs sur les problèmes défensifs mais aussi sur les choses qui ont fonctionnées. Dès la reprise, les follois appliquent les consignes et sur un des premiers ballons, Terrence qui se trouve en bout de ligne réussit à marquer en essai en coin (21-12). Les « verts et blancs » dominent la seconde période et produisent beaucoup de jeu. Sur une nouvelle action entre avants et trois-quarts à plusieurs temps de jeu, le cuir arrive sur l’aile d’Arnaud qui file sous les perches (28/12). C’est ensuite Yoran et Terrence qui marquent chacun leur 2ème essai personnel (48-12). Plus rien ne sera inscrit et l’arbitre siffle la fin du match sur cette belle victoire bonifiée. Les rhétais, malgré leur effectif limité, ont montré des choses très intéressantes et le match retour sera surement beaucoup plus serré.

 

Le RC Folles peut quant à lui savourer cette 3ème victoire consécutive après avoir connu un début de saison difficile. Ils remontent ainsi à la sixième place avant les 2 dernières journées de la phase aller. Dimanche prochain ils se déplaceront sans pression à Verneuil sur Vienne. Cette équipe est actuellement deuxième de la poule et ne compte qu’une seule défaite face au LEC qui semble intouchable cette saison. Ce sera un match sans doute difficile face à une formation qui compte plusieurs joueurs ayant évolué au niveau fédéral mais les follois tenteront de vendre chèrement leur peau.

 

A noter que les jeunes M16 et M19 en entente avec l’URC se sont également imposés ce week-end. Les cadets malgré des conditions de jeu difficile n’ont pas fait de détail face à leurs homologues d’Uzerche et l’emportent sur le score sans appel de 95-0. Quant aux juniors et gagnent 24-4 face à Argentat. Félicitations aux jeunes follois.

 


Victoire bonifiée et à l’extérieur

Ce dimanche, le RC Folles prenait la direction de la Vienne pour affronter St-Georges-les-Baillargeaux. C’est sous une fine pluie mais surtout sous un vent glacial que la rencontre s’est déroulée. Les follois, peut-être un peu frigorifiés, avaient du mal à débuter la partie et commettaient quelques fautes inhabituelles. Après un 1er échec, le buteur local réglait la mire et passait 2 pénalités -6-0). Le match s’équilibre et les « verts et blancs » prennent l’avantage grâce à un essai de Mathieu sur une mêlée à 5 mètres de l’en-but adverse (6-7).

 

La mi-temps est sifflée sur ce score et chaque équipe rentre aux vestiaires pour tenter de se réchauffer. Ces 10 minutes de coupure ne sont pas profitables aux visiteurs qui comme lors de la 1ère période ont du mal à se mettre en route. Les Baillargeois marquent une nouvelle pénalité qui les fait repasser en tête au tableau d’affichage (9-7). Heureusement, après quelques minutes de flottements, les follois se reprennent et sur un coup de pied à suivre dans le dos de la défense adverse, Yoran récupère le cuir et s’en va aplatir sous les poteaux (9-14). Les « verts et blancs » dominent légèrement la rencontre et profitent de l’appui du vent pour occuper la moitié de terrain adverse. Sur un mauvais réflexe d’un trois quarts de Saint-Georges, l’arbitre n’a pas d’autre option que d’exclure le joueur.

 

Sur la mêlée à 5 mètres qui suit, c’est cette fois ci Antoine qui se fait la malle et aplatit près des perches (9-19). Folles maitrise son sujet et les frangins Meteyer se trouvent à la conclusion d’un nouvel essai. Après une action a plusieurs temps de jeu, Antoine adresse une passe au pied à Aubin qui plonge sans opposition dans l’en-but (9-24). Dans les dernières minutes de la rencontre, Saint Georges inscrit en force un essai transformé (16-24). Mais ce sont finalement les « verts et blancs » qui clôtureront le score par une pénalité de Yoran (16-27). Belle rencontre entre 2 équipes qui n’ont pas hésité à envoyer du jeu malgré les conditions climatiques quelque peu difficiles. Folles confirme ainsi sa victoire de la semaine dernière en empochant cette fois-ci un bonus offensif qui plus est à l’extérieur.

 

Le week-end prochain ce sera relâche avant de repartir sur un nouveau cycle de 3 rencontres, dont 2 à domicile et un court mais périlleux déplacement à Verneuil-sur-Vienne. Rendez-vous donc le dimanche 11 novembre pour la réception de l’Ile de Ré. C’est ainsi, nos « grands » dirigeants de la FFR ne se préoccupent pas de faire jouer des rencontres un jour férié. Ce n’est pas comme s’il n’y avait pas d’autres dates disponibles sur la saison.

 


Un derby, ça se gagne

Pour son 1er match à domicile de la saison, ça sentait bon le derby puisque le RC Folles accueillait le CS Bellac. Dès les premières minutes de la rencontre, les follois investissent la moitié de terrain adverse. Sur une offensive partie de leurs propres 40 mètres, les « verts et blancs » ouvrent le score par un essai de Mathieu « Dulac » qui récupère un petit coup de pied par-dessus de Maxou. Yoran transforme et porte le score à 7-0.

 

Les locaux n’en restent pas là et maintiennent Bellac sous pression. Après un bon travail dans l’axe avec des soutiens et passes après contact, c’est au tour de Seb d’aplatir sous les poteaux, offrant une transformation facile à Yoran (14-0).

 

Les visiteurs réagissent et se montrent dangereux. Juste avant la pause, sur une touche dans les 22 mètres follois, le pack bellachon enfonce son vis-à-vis et l’arbitre accorde un essai de pénalité (14-7). Cet essai avant la mi-temps douche les velléités de Folles lors du 2ème acte et c’est au tour de Bellac d’avoir la possession et l’occupation durant le 1er quart d’heure. La défense folloise fait le dos rond et parvient à remettre la main sur le ballon. Les « verts et blancs » se procurent quelques occasions pour faire le break mais un manque de patience et des petites fautes viennent contrarier la finition.

 

Chaque équipe se montre dangereuse et sur une percée plein champ de leur trois-quarts centre, les visiteurs marquent un essai en coin. Le buteur bellachon rate la transformation et le score passe à 14-12. La fin de match est crispante mais le tableau d’affichage n’évolue plus et c’est Folles qui remporte non sans mal ce derby. Les « verts et blancs » remportent ainsi leur 1ère victoire et espèrent bien enfin lancer leur saison.

 

Dès la semaine prochaine, il va falloir confirmer avec un « petit » déplacement dans la Vienne, à Saint-Georges-Lès-Baillargeaux. Il faudra gommer les petites imperfections qui empêchent les follois de plus concrétiser et se montrer plus patients proche de la ligne d’en-but adverse. Ensuite, il y aura un week-end de relâche qui permettra à tous les joueurs de souffler un peu et de régénérer les accus avant un nouveau bloc de 3 matchs dont 2 à domicile et un nouveau derby haut-viennois face à Verneuil-sur-Vienne.

 


Défaite amère, mais espoir pour la suite

Pour le compte de la quatrième journée du championnat 1ère série, le RC Folles effectuait son 4ème déplacement. Cette fois-ci, il a fallu passer le pont de l’Ile d’Oléron pour arriver au stade de Dolus d’ Oléron. Le groupe follois ne baisse pas les bras malgré trois premières défaites et compte bien faire quelque chose après ces 4 heures de bus. Le début de rencontre est équilibré entre 2 équipes qui produisent du jeu de mouvement.

 

Les « verts et blancs » tentent beaucoup et ne sont pas récompensés par rapport au jeu produit. Ils ouvrent tout de même le score sur une pénalité de Yoran (0-3). Les joueurs d’Oléron se montrent dangereux sur les ballons rendus par l’adversaire mais la défense folloise résiste. Suite à une faute près de la ligne d’en-but, Alex écope d’un carton jaune et sur cette infériorité numérique, les locaux marquent un essai en moyenne position. La mi-temps est sifflée sur le score de 5 à 3.

 

Malgré une pluie fine qui rend le ballon glissant, Folles débute la seconde période avec les mêmes intentions. Une nouvelle pénalité convertit par Yoran permet aux follois de reprendre l’avantage au tableau d’affichage (5-6). Sur une nouvelle offensive des avants relayée ensuite par les trois-quarts, le ballon arrive jusqu’à l’aile d’Arnaud qui résiste au retour du dernier défenseur et aplatit totalement en coin (5-11). Les esprits s’échauffent quelque peu sur une action toutefois anodine et l’arbitre expulse un joueur de chaque côté. Les dolusiens ayant écopé quelques minutes plutôt d’un autre carton rouge pour des propos déplacés envers l’arbitre, le match se termine à 13 contre 14. Le camp follois espère enfin se voir profiler une 1ère victoire puisqu’il ne reste plus beaucoup de temps à jouer.

 

Malheureusement, sur leur dernière offensive les attaquants d’Oléron trouvent la faille en bout de ligne et leur ailier aplatit dans l’en-but. Le buteur local ne tremble pas et passe la transformation qui permet à son équipe de reprendre l’avantage (12-11). Sur la remise en jeu, Folles bénéficie d’un tout dernier ballon mais leur tentative termine en touche à une dizaine de mètres de l’en-but. Grosse déception pour Folles par rapport au résultat mais très grosse satisfaction par rapport à l’envie des 22 joueurs et le jeu produit. Dimanche prochain, le RC Folles recevra pour la 1ère fois de la saison. Qui plus est, ce sera un derby face à nos voisins nord haut-viennois de Bellac. Pour fêter dignement ce 1er match au stade de La Colline, le club propose à ses partenaires et ses supporters de venir partager un repas d’avant match sous les chapiteaux installés pour cette occasion. Venez nombreux soutenir l’équipe de Folles qui compte sur vous.

 


Premier long déplacement vers la côte

Pour son 1er déplacement dans ce nouveau championnat, le RC Folles prenait la direction d’Aigrefeuille d’Aunis, en Charente Maritime. Le seul avantage de cette nouvelle découpe géographique, c’est de découvrir de nouvelles équipes. Malheureusement, pour ce premier périple, le temps n’est pas franchement de la partie avec des pluies éparses mais surtout pas mal de vent. L’entame de la rencontre est dominée par les locaux qui imposent leur rugby mais les follois résistent défensivement.

 

Après le 1er quart d’heure les « verts et blancs » réagissent et proposent à leur tour quelques beaux mouvements. Ce sont d’ailleurs eux qui débloquent le tableau d’affichage grâce à un essai transformé de Yoran (7-0). Le match est équilibré mais dans les dernières minutes de la 1ère période, Sébastien écope d’un carton jaune.

 

Profitant de cette supériorité numérique de 10 minutes, Aigrefeuille pilonne la ligne d’en-but adverse et finit par trouver la faille en inscrivant un essai en force (7-7). Les maritimes demandent à bénéficier de la coupure de 10 minutes. Cette période de repos est mal digérée par Folles qui ne rentre pas dans cette seconde mi-temps. Ils ne parviennent pas à sortir de leur moitié de terrain et commettent beaucoup de fautes. Les aigrefeuillais réussissent à pointer un nouvel essai par l’intermédiaire de leur pack (7-12). Folles obtient ensuite une pénalité dans les 40 mètres adverses. Le coup de pied prend la direction des poteaux, mais le vent le fait sortir de sa trajectoire.

 

Ce sera la seule occasion des visiteurs lors de ce second acte. Les locaux remettent la main sur le ballon et dominent territorialement. Ils marquent un nouvel essai après une action tranchante de leurs trois-quarts (7-19). Les « verts et blancs » tentent de relancer tous les ballons mais font trop de fautes de main pour parvenir à aller chercher un point de bonus défensif. L’arbitre siffle finalement la fin de la rencontre sur cette victoire d’Aigrefeuille. Les follois peuvent nourrir des regrets car la rencontre était largement à leurs portées. Il aurait fallu marquer plus de points lors de la 1ère période et surtout mettre beaucoup plus d’envie durant la seconde. Il faut remercier les 21 joueurs qui ont fait l’effort pour ce premier long déplacement.

 

Il faut que ceux qui ne sont pas venus ce week-end se mobilisent pour dimanche prochain. En effet, un nouveau long trajet vers la Charente Maritime est proposé à Folles qui rendra visite à La Tremblade. Ensuite, il y aura un 1er week-end de repos qui permettra de reposer les organismes et soigner les petits bobos.

 


Début d’une nouvelle saison pour le RCF

Après un petit mois d’entraînement, un match amical contre le RC l’Aurence et une journée cohésion autour du Lac d’Eguzon, le RC FOLLES débutait cette nouvelle saison par un court mais périlleux déplacement au LEC. En effet, cette formation a un effectif depuis 2 ans qui s’étoffe de joueurs ayant évolué au niveau fédéral. La rencontre s’est disputée sur une pelouse en parfait état mais sous une chaleur étouffante, inhabituelle pour un mois de septembre. Dès les premières minutes, la ligne d’attaque limougeaude met le feu à la défense folloise qui plie mais ne rompt pas. Les « verts et blancs » n’ont que peu de munitions et c’est en toute logique que les locaux marquent un 1er essai (5-0).

 

Plus puissants devant, plus rapides derrière, les lécistes prennent rapidement l’avantage en inscrivant 3 essais supplémentaires (26-0). Dans les dernières minutes de la 1ère période, Folles réagit enfin et sur une belle attaque des trois-quarts, Yoran se défet des derniers défenseurs et aplatit au milieu des perches. Il se charge lui-même de la transformation et le tableau d’affichage est de 26 à 7 à la pause. A la reprise, les follois ont davantage la possession mais butent sur une défense organisée et qui met beaucoup d’impact. La nouvelle règle de la FFR concernant les remplacements ne permet plus de faire souffler l’effectif et cela est une régression considérable au niveau amateur. Emoussés physiquement, les « verts et blancs » craquent de nouveau face à une équipe bien armée. 4 essais supplémentaires sont inscrits par le LEC, ce qui porte le score à 48-7. Comme lors du 1er acte, Folles termine bien la rencontre en se créant plusieurs situations de jeu intéressantes. Ils clôturent même la marque sur un nouvel essai de Yoran en bout de ligne.

 

L’arbitre, Mr PERPINAN, excellent durant toute la rencontre, siffle la fin du match sur un résultat final de 48 à 12. Le score est lourd pour les valeureux follois, mais la marche était trop haute face à une équipe qui pourrait largement évoluer 1 ou 2 niveaux au-dessus. Le week-end prochain, premier long périple vers la Charente-Maritime face au club d’Aigrefeuille d’Aunis. Il va falloir se lever tôt et espérer bien digérer le trajet en bus. C’est 240 kilomètres qui séparent Folles d’Aigrefeuille. Pour les supporters qui souhaiteraient accompagner leurs joueurs, il faudrait se manifester avant samedi auprès de Béjot ou Dimitri. Ce n’est que le début de saison et il faut vite rebondir.